AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Comment censurer les rappeurs?
en leur coupant leur micro
6%
 6% [ 1 ]
en leur coupant la tête
13%
 13% [ 2 ]
en cassant leurs platines
0%
 0% [ 0 ]
en leur cassant la gueule
0%
 0% [ 0 ]
en les obligeant à passer sur Skyrock
44%
 44% [ 7 ]
ne se prononce po po po poooooo
37%
 37% [ 6 ]
Total des votes : 16
 

AuteurMessage
Catwoman
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs!!!!
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 12:34

et t'en penses quoi???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 2231
Age : 38
Localisation : out from out there
Emploi : on parle pas de choses qui fâchent
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 12:54

Qu'il a confondu la France et les Français... Là, on parle de sodomie non consentie comme dirait mon père.

_________________
"On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. Comment aurais-je pu me douter moi de cette horreur en quittant la place de Clichy? Qui aurait pu prévoir avant d'entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et fainéante des hommes?" L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain K
petit père du peuple
petit père du peuple
avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 33
Localisation : Palais d'Eté
Emploi : Chef
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 12:56

Que l'UMP ne me surprned pas. C'est LA droite. Violente, rétrograde, et désespérement hypocrite.

_________________
Is a starman waiting in the skyyyy?

http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pichenettes.toile-libre.org
Steph
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 2231
Age : 38
Localisation : out from out there
Emploi : on parle pas de choses qui fâchent
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 12:58

Et fascisante, voire fasciste. Ce qu'on appelle une droite décomplexée... Celle d'avant 1940.

_________________
"On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. Comment aurais-je pu me douter moi de cette horreur en quittant la place de Clichy? Qui aurait pu prévoir avant d'entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et fainéante des hommes?" L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ravachol
Administrateur
Administrateur
avatar

Nombre de messages : 1552
Age : 35
Localisation : Je bourlingue...
Date d'inscription : 20/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 13:23

Donc finalement, le problème n'est certainement pas dans l'image de la France, mais dans l'image de la femme que ce des connards fiers de leur phalus propagent.

_________________
http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsdecrao
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 32
Localisation : Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière, chez la grosse Adrienne de Montalant
Emploi : étudiant à temps partiel
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 31 Mai - 14:19

On peut donc en déduiré que nous sommes gouvernés par de mecs raistes, machistes, peut-être même homophobe. Chirac et Villepin ne sont donc que des doublures. C'est le beauf de Cabu qui est président et le gros dégueulasse de Reiser premier ministre. Cà a un côté rassurant. Nos dirigeants ressemblent au peuple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nikita Sergeïovitch
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1023
Age : 34
Localisation : inutile
Emploi : inintéressant
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: C'est toi le métro...   Mer 28 Mar - 16:36

Libération a écrit:
Comment un contrôle de billet a dégénéré à la gare du Nord
REUTERS

L'interpellation d'un voyageur sans billet mardi soir à la gare du Nord a provoqué des incidents violents entre la police et plusieurs dizaines de jeunes • Selon la préfecture, neuf personnes ont été arrêtées.

Par Liberation.fr (avec AFP)
LIBERATION.FR : mercredi 28 mars 2007

L’interpellation par des gendarmes d’un usager du métro circulant sans billet a dégénéré mardi à la gare du Nord en affrontements entre jeunes et forces de l’ordre, qui ont duré plusieurs heures à partir de la fin de l’après-midi. Peu avant minuit, par une série de charges et à grand renfort de gaz lacrymogène, la police a fait évacuer la centaine de jeunes qui leur avait fait face, dans le sous-sol de la gare et dans la station de métro attenante, toute la fin d’après-midi et la soirée.

Le calme est revenu vers 1 heure du matin dans et autour de la gare du Nord quand les forces de l’ordre ont fini par disperser le dernier noyau de manifestants, qui ont joué pendant un temps au chat et à la souris avec elles dans les rues autour de la gare. Selon la préfecture de police, neuf personnes ont été interpellées, dont l’usager sans billet, un homme de 33 ans accusé d’avoir frappé les agents de la RATP qui l’avaient vu sauter un portique et avaient tenté de le contrôler.
Il avait été rapidement maîtrisé par une patrouille de gendarmes passant non loin de là. Mais quelques dizaines de témoins, parmi lesquels de nombreux jeunes, ont estimé que l’interpellation avait été trop brutale et ont commencé à se masser devant le local de la RATP dans lequel le suspect avait été dans un premier temps retenu, avant d’être évacué vers un commissariat. Des renforts de policiers et de gendarmes sont rapidement intervenus.


Sous le regards de centaines de témoins et d’usagers du métro coincés sur place, une foule de plus en plus hostile, vite motivée par la présence de caméras de télévision, a commencé à jeter des projectiles (surtout des bouteilles de soda en plastique et des fruits) sur les forces de l’ordre. Les policiers ont répondu par de courtes charges et des jets de gaz lacrymogène, dont les effluves se sont répandues dans les couloir et dans la gare, faisant tousser et pleurer tous les gens alentour.


Certain jeunes, armés de caddys ou de poteaux métalliques utilisés dans le métro pour délimiter les files d’attente, avaient tenté de casser des vitrines de commerces, des distributeurs automatiques de boissons et de friandises, des panneaux d’affichage et des vitres de séparation. Un début d’incendie a été allumé dans un stand d’accueil de la RATP, mais a été rapidement maîtrisé par les pompiers. Dans la station, le rideau de fer d’une boutique a été tordu, dans une tentative de l’ouvrir, mais les lieux ont été vite gardés par un cordon de police. Un marchand de téléphones portables a toutefois assuré qu’il avait l’intention de passer la nuit, par précaution, dans sa boutique.

Aux cris de «Sarkozy, enc…!», «Police partout, justice nulle part!» ou «A bas l’Etat, les flics et les patrons!», les jeunes émeutiers avaient insulté policiers et gendarmes, dont certains en tenue anti-émeute. «Comme par hasard, Sarkozy s’en va et le lendemain il se passe ça», a lancé une adolescente noire, qui a refusé de révéler son identité. Dans un communiqué publié dans la soirée, le porte-parole du PS Julien Dray a estimé que ces affrontements «illustrent le climat de tension, le fossé et la violence désormais installés entre la police et la population».

«Les conditions d’un rapport serein et de confiance entre la police et la population doivent être rétablies de toute urgence», a-t-il ajouté. Les rames de métro des lignes 4 et 5, qui ont été coupées à la gare du Nord à partir du début des incidents, n'ont recommencé à marquer l’arrêt qu'en fin de soirée.
http://www.liberation.fr/actualite/societe/243913.FR.php

putain de bordel de merde en lisant les réactions à l'article j'en ai trouvé une signée kolkhose , et je soupçonne notre rédac' chef, autant pour le nom que pour le ton...

Citation :
Bleu, Blanc... Bleu.
Je ne crois pas que les jeunes ont voulu casser du flic à cause de l’interpellation d’un fraudeur. Je crois juste que tout le monde en a raz le bol de voir du bleu partout. On a plus de thunes pour les hôpitaux, pour la recherche, pour l'éducation et les services publics, mais pour la police, c’est une autre histoire. On peut plus faire deux mètres sans en croiser cinq, on se croirait dans un pays en guerre. Y’a plus de pq dans les facs, mais eux sont de mieux en mieux dotés, bientôt on leur donnera des lances flammes. Quand on ajoute à cela la déferlante législative de ces dernières années, pour un oui pour un non, on se fait arrêter, contrôler, humilier. Encore plus si on est un noir, un arabe, ou un jeune. Et tout cela dans un contexte de frustrations sociales, de précarité du travail, d'une impunité généralisée pour les politicards véreux et de fortunes colossales engrangées par les patrons du cac40. Non, les jeunes ne cassent pas tout à la moindre occasion simplement parce qu’ils sont méchants. Nicolas Sarkozy a juste créé les conditions d'une guerre civile. Mercredi 28 Mars 2007 - 15:23

sinon des photos..



_________________
In my opinion, we don't devote nearly enough scientific research to finding a cure for jerks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain K
petit père du peuple
petit père du peuple
avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 33
Localisation : Palais d'Eté
Emploi : Chef
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Mer 28 Mar - 21:03

Perdu, c'est pas moi. Moi, c'est Kolkhoze avec un Z.

_________________
Is a starman waiting in the skyyyy?

http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pichenettes.toile-libre.org
Nikita Sergeïovitch
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1023
Age : 34
Localisation : inutile
Emploi : inintéressant
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Jeu 29 Mar - 18:14

aurais-tu un clone?

_________________
In my opinion, we don't devote nearly enough scientific research to finding a cure for jerks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Jasmin
Déporté au paradis socialiste
Déporté au paradis socialiste
avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 34
Localisation : Leipzig
Emploi : Epistémologue de combat
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Jeu 5 Avr - 14:39

En filigrane et surtout parce que créer des sujets c'est mal, en possibilité de part d'explication, un témoignage en 5 parties d'un ancien policier ayant démissionné après 20 ans de service par désaccord avec la politique de la statistique.
"sans casque ni bouclier", une vingtaine de minutes, filmé et monté par Regarde à vue
https://www.dailymotion.com/related/632117/video/xdji2_sans-casque-ni-bouclier-part1/1

Le lien pour la première partie, les autres sont indiquées.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 2231
Age : 38
Localisation : out from out there
Emploi : on parle pas de choses qui fâchent
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   Ven 13 Avr - 16:14

Bon, salut tout le monde. Je suis de retour...
Et comme je suis dans la ville où ça c'est passé, on peut dire que c'est une belle escroquerie. C'est comme qui dirait une sorte de fait exprès. Je passe gare du nord souvent et tout le monde sait qu'il y des jeunes qui sont en fraude. Comme par hasard, des contrôleurs étaient là et ont tout de suite sauté sur ces jeunes, et sur personne d'autre. Et, oh surprise, les télés étaient là en 5 minutes... Score final, le Guignols ont raison de montrer sarko en train remercier les troubles de la gare du nord.
Ca me rappelle un peu le reportage du vieux qui s'était fait taper par des lascars et c'était en..............avril 2002, comme c'est étrange.

_________________
"On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. Comment aurais-je pu me douter moi de cette horreur en quittant la place de Clichy? Qui aurait pu prévoir avant d'entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et fainéante des hommes?" L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le rap, c'est une musique de racaille qui brûle des voitures
Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 Sujets similaires
-
» Magasin de musique
» Danse - musique avec ou sans paroles ?
» 'Musique' gothique et satanisme
» choix musique
» Musique et Océan ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du journal Le Cri Du Fennec :: Et si on se prenait au sérieux ? :: Le fennec fait de la politique-
Sauter vers: