AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Plouf

Aller en bas 
AuteurMessage
Prospero
Courageu(x-se)
Courageu(x-se)
avatar

Nombre de messages : 42
Localisation : Au pays des fantomes...(ombres blanches dans la nuit parisienne)
Date d'inscription : 28/11/2005

MessageSujet: Plouf   Mar 29 Nov - 0:49

"La solution baroque est celle ci : on multipliera les principes, on en sortira toujours un de sa manche, et par là, on en changera l'usage. On ne demandera plus quel objet donnable correspond à tel principe lumineux, mais quel principe caché répond à tel objet donné, c'est à dire à tel ou tel "cas perplexe". On fera des principes en tant que tels un usage réfléchissant, on inventera le principe, le cas étant donné : c'est une transformation du Droit en Jurisprudence universelle. Ce sont les noces du concept et de la singularité. C'est la révolution leibnizienne, et Leibniz est le plus proche de Prospero, (... Laughing ). C'est cela, le Baroque, avant que le monde ne perde ses principes : le splendide moment où l'on maintient Quelque chose plutôt que rien."

Gilles Deleuze, Le Pli
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Plouf
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les onomatopées et interjections

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du journal Le Cri Du Fennec :: En vrac :: Présentons-nous-
Sauter vers: