AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sexe, alcool, drogue et santé publique...

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant

Quand la pilule pour mecs sera prête, vous la prendrez ?
oui, pas envie de me retrouver avec un enfant dans le dos
33%
 33% [ 7 ]
pas question, ma religion me l'interdit, le sexe c'est pour procrér uniquement
43%
 43% [ 9 ]
et puis quoi encore ? la contraception c'est un problème de nana, c'est pas moi qui tombe enceint !
5%
 5% [ 1 ]
je suis une fille mais je vote oui parce que j'en ai marre d'être la seule à devoir prendre le cachet quotidien
14%
 14% [ 3 ]
je suis une fille mais je vote contre parce que les mecs sont bien trop tête en l'air pour pouvoir leur faire confiance là-dessus
5%
 5% [ 1 ]
Total des votes : 21
 

AuteurMessage
Catwoman
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs!!!!
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 19:24

D'ailleurs si quelqu'un sait pourquoi la sécu va surement arreter le remboursement du seul médicament qui me permet de continuer à vivre normalement pendant cette période, faites-moi signe!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guns of Brixton
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1078
Age : 37
Localisation : THE END
Emploi : retraité de 27 ans JJJ
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 19:45

YoYonel a écrit:
Sans vouloir interpréter ce que voulais dire Mr Guns, le fait de placer un medium kick dans les burnes d'un représentant dans le gente masculine n'est pas du meme ordre intentionnel que vos règles mesdames.

C'est Catwoman qui parle du coup de pieds dans les burnes.

Tout le monde interprète mes paroles à sa sauce, on se croirait dans un débat de mauvais politiques.

Je vois pas en quoi le fait de dire que "les femmes ont leur regles car c'est la nature" peut etre revoltant !
Si je vous dis que le soleil se lève tous les jours vous allez y trouver à redire ?
Mais j'hallucine, et en plus c'est une femme qui me dit ca et pas un con de cureton integriste !

De plus je ne suis pas scientifique, donc je ne pense pas pouvoir être utile dans la mise au point d'un remère miracle.
Je ne suis pas non plus un élu, donc faut pas compter sur moi pour faire en sorte que la sécu rembourse le médoc qui te permet de mieux les vivre Cat

Sans être féministe, je pense pas du tout avoir une pensée offensante.

Putain mais vous avez des regles, c'est comme ca que votre corps est fait ! Je dis pas que c'est bien ou mal, que c'est douloureux ou pas, qu'il faut rien faire contre , je dis QUE C'EST LA VIE ! Faites ce que vous voulez j'en ai "rien a foutre" mais mère nature vous a faites comme ca !
(merci de ne pas extrapoler du genre: bah a ce moment t'es homophobe car la nature a fait en sorte que les couples devraient etre heteros: c'est juste pour la reproduction. Et au passage juste pour le fun: meme les lesbiennes ont leurs regles, isn't it ?)

Nous on a des hormones a la con qui nous font penser qu'à niquer, qui font que des cons trompent leurs femmes, qui font qu'on pense pas toujours avec notre cerveau.

Ce n'est pas un jugement de valeur, ce n'est qu'un rappel de la condition féminine !
Putain et si quelqu'un y trouve à redire, qu'il aille manifester à Paris pour qu'on arrête les règles des femmes bordel :

On se croirait dans un épisode de Southpark là Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad Evil or Very Mad

non mais ca va se terminer à l'AK-47
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyonholdem.coolforum.info/index.php
Captain K
petit père du peuple
petit père du peuple
avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 33
Localisation : Palais d'Eté
Emploi : Chef
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 21:12


_________________
Is a starman waiting in the skyyyy?

http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pichenettes.toile-libre.org
Catwoman
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs!!!!
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 21:21

Bon alors je vais répondre vite fait parce que là ça me gonfle!!!


1-C'est pas parce que la vie c'est comme ça que je n'ai pas le droit de gueuler et de dire que ça me fait chier!!!

2-C'est pas parce qu'on peut rien y faire qu'on a pas le droit d'en parler. C'est pas un sujet tabou au dernière nouvelles.

3-Mère nature je l'emmerde parce que, putain, j'ai trop mal en ce moment. Et j'ai le droit de le dire.

4-Les filles aussi ont des hormones qui leurs permettent aussi de penser qu'à niquer, de tromper leur hommes ou leurs femmes. Et les filles aussi ne pensent pas qu'avec leurs cerveaux.

5-Et ton rappel de la condition féminine tu te le fous au cul (sans vouloir être aussi vulgaire que toi)!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vikingette
Gardie(n-ne) du Temple
Gardie(n-ne) du Temple
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 31
Localisation : ça dépend des jours
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 21:45

Catwoman a écrit:
D'ailleurs si quelqu'un sait pourquoi la sécu va surement arreter le remboursement du seul médicament qui me permet de continuer à vivre normalement pendant cette période, faites-moi signe!!!!!

je viens de prendre un médicament pas remboursé, mais indispensable (pas d'équivalent existant), qui coute 14 euros la boite de 1 jour, ce qui me fait 28 euros pour le traitement de 2 jours... la sécu n'a aucune logique dans ses remboursements, sauf celle des thunes ! je viens de le découvrir, et ca fait mal au cul...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsdecrao
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 32
Localisation : Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière, chez la grosse Adrienne de Montalant
Emploi : étudiant à temps partiel
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Sécu partout remboursement nulle part   Jeu 2 Nov - 21:52

Au vu du partage en couilles de la présentation de notre ami Kenneth, je propose de déplacer certains débats légitimes. Catwoman et Vikingette ont très justement commencé à évoquer le remboursement des médicaments par la Sécu.

Lançons donc le sujet sur la Sécu, les remboursements, les réformes, le trou (avec du poil autour dixit le beauf)

On peut d'ailleurs commencer par la dernière réforme : médecin traitant, parcours coordonné de soins et surtout déremboursements à la hussarde. Lâchez-vous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
YoYonel
présidentiable
présidentiable
avatar

Nombre de messages : 556
Age : 36
Localisation : Grenoble
Emploi : Apprenti-chercheur
Date d'inscription : 25/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 22:28

J'ai juste une remarque ou un coup de gueule (au choix) en rapport avec cette thématique : pourquoi une consultation chez le medecin est aussi chere ?
Au dela du fait qu'on soit remboursé ou non, la n'est pas ma question, je voudrais qu'on m'explique comment justifier le prix de ce service de consultation qui se résume tres souvent (pour ma part du moins) à 3 ou 4 questions, et grand maximum 15 minutes dans le cabinet pour une modique somme de 26 euros (il parait que c'est moins normalement sur le coup je n'ai pas essayé de marchander lol).

Si quelqu'un a des arguments pour justifier ce prix, je serais heureux de les lire :-D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 2231
Age : 38
Localisation : out from out there
Emploi : on parle pas de choses qui fâchent
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Jeu 2 Nov - 22:58

Et pourquoi les lunettes sont elles considérées comme un luxe car non remboursées intégralement par la sécu?
Je me demande si le fait d'avoir une très mauvaise vue est handicapant... Ben ouais... Ceux qui portent des lunettes me comprennent déjà.

_________________
"On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. Comment aurais-je pu me douter moi de cette horreur en quittant la place de Clichy? Qui aurait pu prévoir avant d'entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et fainéante des hommes?" L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs!!!!
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Ven 3 Nov - 0:07

Et pourquoi les lentilles de contact ne sont pas remboursées du tout (même pas 50 centimes symboliques)???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Guns of Brixton
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1078
Age : 37
Localisation : THE END
Emploi : retraité de 27 ans JJJ
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Ven 3 Nov - 2:27

Car les lunettes ne coutent plus cher (matez plus les pubs de la télé)

Et car les lentilles ne sont que la plupart du temps que frivolité par rapport aux lunettes
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyonholdem.coolforum.info/index.php
Guns of Brixton
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1078
Age : 37
Localisation : THE END
Emploi : retraité de 27 ans JJJ
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Ven 3 Nov - 2:32

1-C'est pas parce que la vie c'est comme ça que je n'ai pas le droit de gueuler et de dire que ça me fait chier!!!
Jamais dit le contraire, sinon on avancerait jamais

2-C'est pas parce qu'on peut rien y faire qu'on a pas le droit d'en parler. C'est pas un sujet tabou au dernière nouvelles.
jamais dit que c'était tabou, aucun sujet ne devrait l'être selon moi

3-Mère nature je l'emmerde parce que, putain, j'ai trop mal en ce moment. Et j'ai le droit de le dire.
Ceci explique peut etre cela (je plaisante)

4-Les filles aussi ont des hormones qui leurs permettent aussi de penser qu'à niquer, de tromper leur hommes ou leurs femmes. Et les filles aussi ne pensent pas qu'avec leurs cerveaux.
Si tu le dis

5-Et ton rappel de la condition féminine tu te le fous au cul (sans vouloir être aussi vulgaire que toi)!!!!!!!!!!
venant de toi je n'ai rien à dire

CCL: monde de merde
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lyonholdem.coolforum.info/index.php
Steph
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 2231
Age : 38
Localisation : out from out there
Emploi : on parle pas de choses qui fâchent
Date d'inscription : 21/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Ven 3 Nov - 3:10

A cela je réponds faux. Ce n'est pas de la frivolité et bien plus qu'un confort. On voit mieux avec des lentilles (du fait que c'est posé sur l'oeil et non pas sur le nez, ce qui donne un décalage dans les distances. Sans rire).
La sécu rembourse en tout et pour tout 2 euros et quelques pour les lunettes (les montures) sachant que ça coûte environ 300 euros (verres et montures).
Ce n'est définitivement pas du luxe, mal voir est un handicap réel. Ce sont les mutuelles qui remboursent lentilles comme lunettes, mais partiellement. Donc, c'est un scandale. Tout le monde a le droit de voir correctement.

_________________
"On est puceau de l'horreur comme on l'est de la volupté. Comment aurais-je pu me douter moi de cette horreur en quittant la place de Clichy? Qui aurait pu prévoir avant d'entrer vraiment dans la guerre, tout ce que contenait la sale âme héroïque et fainéante des hommes?" L.F. Céline, Voyage au bout de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Catwoman
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1429
Age : 32
Localisation : Quelque part entre ici et ailleurs!!!!
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Ven 3 Nov - 13:35

De toute façon, la Sécu décide plus ou moins arbitrairement ce qui est du confort ou de l'utilité. Les médicaments qui ne sont plus remboursés pour des raisons relativement criticables, ceux qui ne le sont pas parce que ils ne sont pas vraiment utiles (comme certaines pilules). Tout cela sans parler des soins dentaires (mon frère a un appareil qui lui permet de lui redresser la machoire mais ça c'est du confort), de certaines opérations mal remboursées, des soins ophtalmos, des soins dermatologiques.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ZardoZ
Gardie(n-ne) du Temple
Gardie(n-ne) du Temple
avatar

Nombre de messages : 470
Age : 34
Localisation : La Guille reprezent
Emploi : Colleur d'affiche pour De Villiers
Date d'inscription : 09/12/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Sam 4 Nov - 16:18


Moi je pense qu'il faudrait se contenter des préservatifs pour homme et pour femme (dont cette vieille gravure montre l'insertion), et des gants en latex pour baiser et faire du plastique un instrument ludique. C'est vrai! avec du plastique, on peut:
- se déplacer sur l'eau en zodiac
- fabriquer des synthétiseurs
- mais on peut aussi niquer, baiser ou faire l'amour, comme vous voudrez!

Sinon, pour la pilule, cachet ou implant, si les études scientifiques confirment une utilisation sans effets secondaires préoccupant, il faudra quand même bien tester ce produit sur une mâle populasse consentante. Moi, je veux bien prendre ce produit et je veux aussi un poster, ça m'plait comme idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsdecrao
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 32
Localisation : Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière, chez la grosse Adrienne de Montalant
Emploi : étudiant à temps partiel
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Lun 6 Nov - 12:36

Il faudrait surtout rappeller que confort n'est pas inutilité. Dans le cas de la vue, le fait de ne pas avoir une correction à la hauteur de son handicap fait travailler l'oeil plus que ce qu'il devrait, le fatigue et de fait conduit à une baisse de la qualité de vision.

Plus généralement, la majorité des médicaments sont des médicaments "de confort". Les anti douleur tout çà... Sauf que j'avais cru comprendre que le progrès, c'était de vaincre la douleur et d'améliorer le confort de la vie. Ce n'est pas secondaire, c'est essentiel. Les seuls médicaments qui ne devraient pas être remboursés sont ceix qui ont un équivalent moins cher aux propriétés identiques. En n'oubliant pas que chaque individu a son propre métabolisme.

Malheureusement, ce n'est pas la logique qui a présidé aux nombreux déremboursement de ces dernières années. On se trouve face à un lobiing important des labos pharmaceutiques qui, du fait de leur position de force sont en mesure de dicter leurs conditions.

Face à ce problème, il y a plusieurs pistes à étudier. D'abord, simplifier les conditions pour fabriquer des médicaments génériques. Ensuite, renflouer la recherche pharmaceutique publique. Aujourd'hui, les grands labos publics déposent des brevets sur les molécules découvertes pour faire rentrer de l'argent dans les caisses, alors qu'on pourait fabriquer directement des génériques à partir de leurs résultats. Une université comme Lyon 1 dispose même d'une filiale pour gérer les brevets déposés par l'université. Et bien sur, pas question d'utilisation libre de ces découvertes.

La santé est une question trop centrale pour qu'on laisse des logiques purement économiques s'imposer là où on devrait au contraire réfléchir en terme de d'accès au bien-être pour l'ensemble des individus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyann
jeune
jeune
avatar

Nombre de messages : 9
Age : 36
Date d'inscription : 03/09/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 8 Nov - 13:08

Bonjour tout le monde,

Je voudrais réagir un peu à ce sujet. Je pense qu'il y a beaucoup de choses sur lesquelles nous pouvons nous plaindre du système français mais la sécurité sociale ??? Je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous.

Bien sûr le monde idéal serait de ne rien payer pour tout ce qui concerne notre santé, mais en comparaison avec nos pays voisins (je parlerai surtout de l'irlande et l'angleterre), je crois que nous sommes très bien logés.

Je m'explique : la sécurité sociale est un droit pour tous et gratuit, les remboursements sont entre 60 et 70% pour les consultations générales et surtout les prix ne sont pas tant élevés que ça.

En effet, je vis depuis un an en Irlande et sachez qu'une consultation de généraliste coûte entre 40 et 50 euros et si tu n'as pas un travail permanent dans une bonne société tu peux toujurs rêver pour avoir une sécurité sociale. Elle est beaucoup trop chère à titre personnel. De plus nous avons un système de santé efficace et réputé : de nombreuses personnes vont faire leur soin en France (le billet d'avion + la consultation te revient souvent moins cher que de le faire sur place).

On peut toujours améliorer les choses, mais on ne pourra jamais avoir quelque chose de parfait non plus !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Filsdecrao
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1128
Age : 32
Localisation : Le coeur bien au chaud, les yeux dans la bière, chez la grosse Adrienne de Montalant
Emploi : étudiant à temps partiel
Date d'inscription : 25/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 8 Nov - 14:15

On ne peut effectivement pas nier que notre système de sécurité sociale est meillers que bien d'autres dans le monde. Pourtant, je ne suis pas d'accord pour dire que ce serait une raison pour ne pas parler des problèmes et des insuffisances qu'il connait.

La politque consiste à faire des choix. Je considère que le but qui doit guider ces choix, c'est l'amélioration des conditions de vie des gens. Donc parler de politque c'est parler des problèmes de notre société, des moyens de les résoudre et de la priorité de leur résolution par rapport aux autres problèmes.

Ce qu'on peut reprocher à ce sujet (et souvent à la gauche en général) c'est de pas parler des priorités. Il ne tient qu'à nous de le faire. Mais celà n'empêche pas de parler de la question du remboursement des médicaments, de la place de la lutte contre la douleur, ou de la notion de confort.

Mais effectivement, la comparaison avec les autres systèmes sociaux a toute sa place dans ce sujet, au côté des autres considérations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Vikingette
Gardie(n-ne) du Temple
Gardie(n-ne) du Temple
avatar

Nombre de messages : 383
Age : 31
Localisation : ça dépend des jours
Date d'inscription : 22/04/2006

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 8 Nov - 15:00

Pour comparer avec des systemes que je connais un peu, prenons un exemple simple: j'ai un truc simple, genre sinusite, et je vais voir mon médecin.
-danemark: je ne peux aller voir que mon médecin désigné, dont le nom est sur ma carte vitale (sauf exception genre voyage). rdv pour dans 2 ou 3 jours, rien à payer, médicaments relativements bien remboursés. bon, le médecin n'est pas toujours un modèle d'humanisme, mais je suis guérie.
- USA: je m'automédique à mort, car je n'ai pas les moyens d'aller voir le médecin: soit parce que je ne gagne pas assez pour prendre une assurance santé (il y a bien medicaid, mais c'est de plus en plus limité), soit parce que j'ai une maladie chronique (diabète, sclérose en plaques, par exemple) qui fait que les assurances me refusent car je constitue un risque trop grand. quand je n'en peux plus, je finis par aller voir un médecin, qui me diagnostiquera une sinusite chronique (i.e. récidivante) car je n'ai pas consulté assez tôt...

Heureusement, la France se rapproche encore beaucoup du systeme danois, mais que ca ne nous empêche pas de rester vigilants sour l'avenir de la Sécu ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jean-Jasmin
Déporté au paradis socialiste
Déporté au paradis socialiste
avatar

Nombre de messages : 1071
Age : 34
Localisation : Leipzig
Emploi : Epistémologue de combat
Date d'inscription : 22/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 8 Nov - 17:54

C'est Godard qui disait "le moins con dans une bande de cons, ca reste un con"? ou quelque chose dans le genre? Ca m'a l'air d'être le même schéma ici. Ca n'est pas parce que notre sécu est (encore) moins pire que celles des voisins qu'il faut s'en vanter, surtout au train des déremboursements à toute allure, à l'heure où le paradigme médical est à la lutte contre la douleur. Les médecins touchent des pourcentages sur les médicaments qu'ils prescrivent, les génériques existent mais leur consommation n'est pas encouragée et les boites sont moins belles. Et le discours des laboratoires est que les médicaments génériques tuent la recherche car ne financant pas les labos qui développent de nouveaux médicaments. D'un autre côté, l'augmentation de la consommation de génériques ne ferait surement pas augmenter le budget de la recherche, malgré les baisses de consommation de sécu en découlant. Donc finalement les labos s'en sortent bien et leurs monopoles ont le temps de voir venir, et l'Etat a tout gagnant en déremboursant au lieu d'encourager le "client" sur des "produits" équivalents mais moins chers. Rien de nouveau sous le soleil en somme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Carmen cru
présidentiable
présidentiable
avatar

Nombre de messages : 645
Age : 109
Localisation : Faites pas chier
Emploi : Retraitée
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 8 Nov - 19:37

A propos du trou de la sécucu, corrigez-moi si je me plante, mais on fait encore peser sur les particuliers des devoirs qui ne sont pas les leurs. Je m'explique. Une entreprise X dépose le bilan. Pendant ce temps-là, les cotisations salariales qu'elle devrait verser pour ses salariés ne sont pas versées. Et hop, trou (lala-itou). Mais je ne m'y connais que guère dans ce domaine, quelqu'un pourrait-il préciser ou corriger?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain K
petit père du peuple
petit père du peuple
avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 33
Localisation : Palais d'Eté
Emploi : Chef
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mer 29 Oct - 18:34

Le Monde a écrit:


La pinte qui peut mettre
« fin à 300 ans d’histoire »

Depuis quelques jours, les Britanniques sont appelés à se prononcer sur un sujet qui manifestement fait polémique : l’introduction d’une nouvelle mesure de bière, le deux tiers de pinte. Ils ont jusqu’au 1er janvier 2009 pour donner leur avis au Laboratoire national des poids et mesures (National Weights and Measures Laboratory, NWML), l’organisme public qui gère le système de mesure du Royaume hérité de l’empire britannique.
La sacro-sainte pinte – 0,568 litre – a été légalisée en 1698. Pour le Daily Telegraph, ce deux tiers de pinte que veut introduire leNWMLmarquerait « la fin de 300 ans d’histoire ».Ni plus, ni moins. « Ce serait la première
fois depuis que Guillaume III, prince d’Orange, était sur le trône (1650-1702) qu’on pourrait boire une dose si inhabituelle », écrit le quotidien dans son édition du 23 octobre. C’est indéniable puisque cette quantité n’a pas droit de vie aujourd’hui, et qu’il faudrait une loi pour le lui donner. Mais c’est exagéré dans la mesure où le législateur britannique s’est montré fort libéral au XXe siècle en autorisant la demi-pinte et le tiers
de pinte. Les pubs ont demandé au NWMLde créer cette nouvelle mesure impériale pour les aider, alors qu’ils assistent, impuissants, à une baisse de leur fréquentation qui s’accompagne d’un recul de la consommation. Chaque jour, cinq d’entre eux doivent mettre la clef sous la porte, alors
que les Britanniques, de plus en plus casaniers, préfèrent acheter leur bière en supermarchés pour la boire à la maison. « Il ne fait aucun doute que les pubs font face à des difficultés majeures et le moindre détail peut venir en aide », estime la British Beer and Pub Association (BBPA), qui dit représenter 98 %de la bière brassée et plus de la moitié des 58 000 débits de boisson britanniques. La BBPA pense notamment que les femmes pourraient être séduites par le deux tiers de pinte, alors que la clientèle traditionnelle du pub est très masculine. Un argument qui inquiète les associations qui luttent contre l’alcoolisme. Et soulève leur opposition au projet de la NWML. L’une d’entre elles, Alcohol Concern, juge ainsi que « cela pourrait permettre de mettre sur le marché des bières pour femmes. Nous avons déjà vu les brasseurs tenter de sortir d’un marché exclusivement masculin ».
A l’autre extrême, l’association Campaign for Real Ale (Camra)
vient de déposer auprès du gouvernement une pétition de plus de 20 000 signatures demandant à ce que les pintes de bière soient remplies à ras bord. « Dans une pinte sur quatre, il manque 5 %de bière », dénonce l’organisme. Un crime de lèse-majesté.
aV.Ma
(Londres, Correspondante)

_________________
Is a starman waiting in the skyyyy?

http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pichenettes.toile-libre.org
MaryJane
Gardie(n-ne) du Temple
Gardie(n-ne) du Temple
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 34
Localisation : glauque
Emploi : décérébrant
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mar 25 Nov - 14:56

http://www.liberation.fr/terre/0101268508-en-20-ans-les-parisiens-ont-perdu-40-de-leurs-spermatozoides

Bande de fils de l´homme, va...

C´est cool, maintenant on n´aura bientôt plus besoin de se poser la question de la pertinence de se reproduire ou non. Et on sera tous beaucoup plus riches. Et Procter&Gambles fera faillite parce que plus de couches culottes. L´Etat aura à nouveau plein de thunes parce que plus besoin de financer le système éducatif.
Ca sera juste le chaos dans les animaleries parce que les gens auront toujours besoin de gagatifier sur quelque chose ("oh qu´il est meugnon meugnon meugnon mon petit raton laveur apprivoisé... il a bien bu son biberon? il a fait son rototo?").
Vive le futur.
Sinon, peut-être qu´il faut écouter les gens qui disent de pas bouffer la peau des fruits qui sont blindés de pesticides, parce que peut-être que c´est effectivement cancérigène.
Enfin je dis ca. Je vais faire un pause clope, tiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Captain K
petit père du peuple
petit père du peuple
avatar

Nombre de messages : 1757
Age : 33
Localisation : Palais d'Eté
Emploi : Chef
Date d'inscription : 25/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mar 25 Nov - 15:07

Sauf que contrairement au fils de l'homme, on parle là de stérilité masculine.

Donc ça veut plutôt dire que les femmes seront utilisées comme couveuses dans de gigantesques silos souterrains, inséminées avec de la semence choisie par un système eugéniste fasciste, et une société homosexuelle masculine règnera sur le monde.
Ca c'est l'option dite "du Nikopol".

Deuxième solution: d'ici-là on aura inventé la gestation in-vitro totale, et la terre sera un gigantesque lupanar où les relations sexuelles ayant perdu toute relation à la procréation, on en aura fini de la domination des religions et du sexisme.

_________________
Is a starman waiting in the skyyyy?

http://pichenettes.org/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pichenettes.toile-libre.org
Nikita Sergeïovitch
Secrétaire Général du Parti
Secrétaire Général du Parti
avatar

Nombre de messages : 1023
Age : 33
Localisation : inutile
Emploi : inintéressant
Date d'inscription : 17/10/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mar 25 Nov - 15:51

les femmes n'auront plus besoin de nous d'ici peu, grace aux cellules souches
http://www.newsoftomorrow.org/spip.php?article3278

et si on met des cellules souches a coté d'un shecky's pizza, on obtient son propre shecky's pizza?

_________________
In my opinion, we don't devote nearly enough scientific research to finding a cure for jerks.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
MaryJane
Gardie(n-ne) du Temple
Gardie(n-ne) du Temple
avatar

Nombre de messages : 286
Age : 34
Localisation : glauque
Emploi : décérébrant
Date d'inscription : 03/11/2005

MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   Mar 25 Nov - 16:37

Ou alors ca sera juste la Fin de l´Espèce Humaine! Pensons-y : peut-être que si les dinosaures se sont éteints, c´est juste parce qu´ils n´avaient plus de spermatozoides...
Les shecky´s pizzas se reproduiront entre eux et on obtiendra une nouvelle ère de la domination planétaire par les shecky´s pizzas.
Puis le cycle tournera : leurs cellules souches se détérioreront, et après avoir transformé la Terre en vaste lupanar où les shecky´s pizzas baigneront dans leur sauce tomate, tout sera à recommencer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sexe, alcool, drogue et santé publique...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sexe, alcool, drogue et santé publique...
Revenir en haut 
Page 5 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Vive le code de la santé publique! Ou pas.
» santé publique
» santé publique
» sujet magister option biotoxicologie - environnement et santé -sidi bel abbas
» Lampadaires à DEL: la Santé publique soutient Coderre (Ville de Montréal)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du journal Le Cri Du Fennec :: Et si on se prenait au sérieux ? :: Le fennec fait de la politique-
Sauter vers: